Les erreurs que j’ai commises au début de mon installation domotique.

Catégories Notes de l'Auteur

L’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs – Oscar Wilde

Partageons notre expérience !

Vous avez commencé à automatiser votre appartement ou votre maison. Je veux partager avec vous les erreurs que j’ai pu faire au début de mon installation. Même si ma maison est loin d’être intelligente j’ai déjà commis beaucoup d’erreurs.

Prioriser et planifier avant d’acheter.

Je ne partagerai pas une photo de mon bureau débordant de composants n’attendant qu’à être installés. Car il y en a, plusieurs relais, esp8266, Arduino mini, Arduino nano, DHT 22,…

En soit ces composants sont tellement peu chers que l’on a vite fait de les acheter mais les produits évoluent très vite et vous trouverez peut être de meilleurs composants pour votre automatisation au moment où vous serez prêts.

Il est vrai que ces composants prennent un certain temps avant d’arriver chez nous, on est loin du 24h d’Amazon. Il est donc normal d’avoir un petit stock des composants les plus utilisés. Mais n’achetez pas un écran raspberry pi tactile lorsque vous vous rendez compte qu’une tablette premier prix fera l’affaire.

Nous avons vu dans l’article précédent comment lister et prioriser vos projets . Il vous faut ensuite prendre le temps d’y penser, de rechercher sur internet ce qui existe et ensuite vous pouvez compléter votre stock en commandant le nécessaire.

Ne soyez pas radin

Au tout début je suis parti sur des solutions à faire soit même (diy) pour limiter mes dépenses. Mais le temps nécessaire pour les concevoir ne justifie pas ces petites économies. Je regrette avoir passer un après midi à faire trois sondes de température qui au final ne fonctionnent pas.

Vous pouvez continuer le diy car c’est gratifiant et on y apprend beaucoup. Mais ne le justifiez pas par les économies potentielles. Il existe aujourd’hui des produits très bon marché et de bonne qualité. Un bon exemple sont les produits Xiaomi. Une sonde de température/humidité Xiaomi aqara à 10 euros vous évitera des maux de tête.

Trouver une communauté de passionnés.

J’ai commencé tout seul et je suis un peu parti dans tout les sens. Toute question menait à des heures de recherche et de lecture.

Il y a quelques jours de cela en cherchant les blogs domotiques existants je suis tombé sur l’excellent blog de sarakha63, non seulement le blog contient beaucoup de tutoriels jeedom (on en parlera dans un autre article), de tests produits et surtout offre une communauté active ! N’hésitez pas à les joindre sur les différents chat telegram, l’accueil y est chaleureux et l’aide sans prix !

Avoir voulu commencer par l’interface utilisateur.

Étant développeur internet j’ai tout suite voulu avoir une interface soignée et intuitive. J’ai même fait un site internet pour contrôler mon chauffage. J’y ai passé du temps et j’en passe encore.

Mais voici la définition d’automatisation:

Suppression totale ou partielle de l’intervention humaine dans l’exécution de tâches diverses, industrielles, agricoles, domestiques, administratives ou scientifiques.

Ce qui veut dire, le plus important est la logique que vous placez dans vos automatisations. Laissez votre maison vivre sans avoir à agir. Par exemple ma belle interface chauffage ne devrait pas servir. Des sondes de température bien placées avec un algorithme intelligent devrait faire l’affaire. La seule interaction envisageable et utile serait des alertes lorsque votre système détecte des anomalies. Une fois vos automatismes finis et qu’ils fonctionnent sans accrocs vous pouvez réfléchir sur un design de tableau de bord.

Voilà les premières erreurs qui m’ont fait perdre du temps. Et vous ? Je serais curieux de connaître ce que vous considérez vos erreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *